Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Existe-t-il des organismes de crédit pour interdit bancaire ?

interdit bancaire
14Oct

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de l’inscription d’un individu sur les fichiers de la Banque de France. Être interdit bancaire engendre de lourdes conséquences qui peuvent nuire à la vie d’une personne. Parmi elles, il y a le retrait de tous les moyens de paiement, mais aussi et surtout l’incapacité de souscrire à un nouveau crédit. Il n’en demeure pas moins qu’il existe des solutions permettant aux personnes frappées d’interdiction bancaire d’avoir des crédits. Certains organismes acceptent de prêter de l’argent aux interdits bancaires.

Les organismes de prêts pour interdits bancaires

Il existe de nombreux organismes de crédit pour interdit bancaire. Ils acceptent sous certaines conditions de prêter de l’argent aux personnes fichées aux FICP et FCC.

Les organismes de prêt entre particuliers

Ils sont une solution pour les interdits bancaires. Les prêteurs qui proposent ce genre de prêt pratiquent le plus souvent des taux très élevés. Les plateformes mettant en avant des prêts entre particuliers sont nombreuses sur la toile. Il faut tout de même être vigilant parce que les escroqueries sont également légion.

Les organismes de crédit municipaux

Certaines communes acceptent de prêter de l’argent aux personnes frappées d’interdiction bancaire. Les sommes pouvant être accordées à l’emprunteur peuvent atteindre les 3 000 euros. L’octroi de ces microcrédits est soumis à des conditions imposées par les communes concernées. Il est à remarquer que le fonds obtenu ne peut être utilisé pour la création d’une entreprise.

organisme de crédit sans justificatif

Les établissements de crédit en ligne

La grande majorité des organismes de crédit pour interdits bancaires opèrent en ligne. Il faut l’avouer, ils ne courent pas les rues. Toutefois, certains d’entre eux acceptent de prêter aux personnes qui se trouvent dans de telles situations. Chaque établissement de crédit en ligne a leur propre condition avant d’accepter un crédit pour interdit bancaire. Pour trouver les meilleures offres et les meilleures conditions, il est recommandé de passer par les comparateurs de crédit en ligne.

Les établissements étrangers

Les établissements financiers étrangers sont aussi une solution pour les interdits bancaires. Ces derniers ont la possibilité d’ouvrir un compte à l’étranger. Les banques des pays voisins qui font partie de l’Union européenne peuvent être des alternatives intéressantes. Avec l’harmonisation des marchés financiers européens, effectuer des emprunts auprès d’un organisme étranger peut se faire en toute légalité. L’intérêt de se tourner vers les établissements de crédit étrangers est qu’ils offrent des taux d'intérêt plus intéressants d’autant plus qu’ils n’ont pas accès aux fichiers de la Banque de France. Les antécédents bancaires des demandeurs de crédits sont alors inconnus des banques étrangères.

Les autres organismes de crédit pour les personnes frappées d'interdiction bancaire

La CAF ou Caisse d’Allocation Familiale octroie des prêts aux personnes en situation d’interdit bancaire pour que ces dernières puissent améliorer leurs quotidiens et pour qu’ils puissent financer des travaux de rénovation maison. Pour profiter d’une aide de la part de la CAF, l’emprunteur doit être un bénéficiaire d’une prestation familiale comme un complément familial ou une allocation de rentrée scolaire.

organisme de crédit interdit bancaire

La Croix-Rouge accorde également des crédits aux interdits bancaires pour les aider à faire face aux situations d’urgence. Cet organisme de crédit pour interdit bancaire propose aussi un prêt personnel. Il s’agit d’une aide pour lutter contre l’exclusion bancaire. Ce type de prêt permet de venir en aide aux personnes en situation de précarités et celles fichées à la Banque de France. Pour ce faire, l’association travaille en partenariat avec des banques. Le montant des prêts est de 300 à 3 000 euros. Au cas où le crédit est accordé, les membres de La Croix-Rouge accompagnent l’emprunteur jusqu’à ce qu’il rembourse totalement le prêt.

L’ADIE ou association pour le droit à l’initiative économique est une solution pour les personnes qui veulent se lancer dans la création d’entreprises, mais qui n’ont pas accès à un crédit bancaire. Elle est présente sur tout le territoire français. En plus de financer les projets de microentreprises ou TPE, une offre d’accompagnement est également offerte aux interdits bancaires. Avec l’ADIE, les personnes exclues du système bancaire classique peuvent obtenir jusqu’à 10 000 euros. Le remboursement peut aller de 6 à 36 mois.

Des crédits pour interdits bancaires

Dans la logique des choses, s’il y a des personnes qui ont le plus besoin d’un crédit, ce sont surtout les interdits bancaires. Étant donné qu’ils sont dans une situation difficile, bénéficier d’un prêt leur permettrait de payer leur dette et de se remettre à flot. Cependant, les banques ne voient pas les choses sous cet angle. Elles refusent systématiquement toutes les demandes de crédits des personnes inscrites au FICP et au FCP. Ces personnes ont toutefois la possibilité de se tourner vers les organismes de crédit pour interdit bancaire. D’ailleurs, il n’y a pas de disposition légale qui refuse ces personnes d’avoir recours à un prêt ou ouvrir un compte bancaire. Les prohibitions faisant suite à la situation d’interdiction bancaire ne concernent que les moyens de paiement.

Le rachat de crédit

organisme de crédit interdit bancaire

Il peut être une solution temporaire avant de trouver une solution à long terme pour les problèmes financière. Il consiste à faire acheter le crédit que vous avez souscrit par une banque ou un organisme financier. Le principe est de refinancer avec un nouveau crédit unique un ou plusieurs crédits en cours. Cela implique le plus souvent un changement d’établissement de crédit. Vous bénéficiez ainsi de conditions plus avantageuses et de l’argent en plus pour remettre de l’ordre dans vos finances.

Le microcrédit social

Il s’agit d’un prêt que certaines communes ont envisagé pour venir en aide à ses habitants qui sont dans une situation financière difficile. Le montant pouvant être accordé est de 300 à 3 000 euros avec un taux d’intérêt de 4 %. Le délai de remboursement peut aller de 6 à 36 mois.

Le crédit hypothécaire

Les personnes frappées d’interdiction bancaire titulaire d’un bien immobilier peuvent souscrire un crédit à la seule condition d’hypothéquer leur bien. Les établissements de crédit auront ainsi la certitude de récupérer leur argent avec les intérêts en cas de non-paiement.