Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Prêt entre particuliers : comment éviter les litiges?

litige
08Nov

Pour souscrire à un crédit, on doit généralement remplir certaines conditions. Ces dernières permettent aux établissements prêteurs de s’assurer que les fonds accordés soient remboursés. Par ailleurs, si vous n’êtes pas conformes aux critères imposés par les banques, il vous reste encore le prêt entre particuliers. Cette option comporte cependant certains risques. Pour éviter les éventuels litiges que ce type d’emprunt peut engendrer, vous pourrez tenir compte des informations suivantes.

Où souscrire à un prêt entre particuliers?

Vous souhaitez obtenir un crédit rapide, or que vous ne remplissez pas les conditions exigées par les établissements bancaires ? Pourquoi ne pas opter pour un prêt entre particuliers. Ce dernier permet même à ceux qui font l’objet d’un interdit bancaire de bénéficier d'un fonds pour couvrir un besoin urgent d’argent. Vous pourrez obtenir ce genre d’emprunt de vos amis et des membres de votre famille. Cependant, il existe aussi d’autres options.

On peut désormais trouver des sites proposant un crédit en ligne. Il y a également des plateformes qui sont à disposition de ceux qui veulent souscrire à un prêt entre particuliers. Grâce à ces espaces virtuels, vous pourrez débloquer un fonds pour financer des achats ou des travaux dans le plus bref délai.

Crédit entre particuliers : l’importance de la reconnaissance de dette

Il existe d’autres alternatives pour ceux qui ne peuvent pas obtenir un crédit auprès des banques. Le prêt entre particuliers en fait partie. Il s’accompagne cependant de risques. En effet, le désaccord est une possibilité à ne pas écarter avec cette formule. Pour éviter ce genre de souci, il vaut mieux établir une reconnaissance de dette. D’ailleurs, cet acte est nécessaire si la somme en jeu excède les 760 €.

Également appelé contrat de prêt, ce type d’attestation permet de prouver le prêt. Grâce à lui, le débiteur prend l’engagement de restituer la somme qu’il aura empruntée dans son intégralité. Cet acte peut se faire sous seing privé. Cependant, la présence d’un notaire apportera une certaine légitimité à cet accord. Par ailleurs, la reconnaissance de dette constitue un moyen efficace d’éviter les éventuels litiges lors d’un crédit entre particuliers.

Une reconnaissance de dette contiendra quelques informations. Les renseignements qu’elle va comporter incluent l’identité du créancier et celui du débiteur. Cet acte comprendra aussi la date de la réalisation de l’acte ainsi que la signature des deux parties. Il faut également que le montant emprunté soit mentionné, en lettres et en chiffres…