Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Obtenir un crédit en moins de 24 h, est-ce vraiment possible ?

Obtenir un crédit en moins de 24 h
19Août

En principe, obtenir un crédit en moins de 24 heures est impossible. En effet, de même qu’il n’y a pas vraiment de crédit immédiat, il existe des contraintes techniques et juridiques qui ne permettent pas l’obtention d’un crédit rapide en une journée. Toutefois, les technologies financières ou les fintechs proposent des services permettant d’obtenir des prêts en moins de 24 heures appelés mini-crédits.

Le mini-crédit : crédit en moins de 24 heures

L’arrivée d’Internet ainsi que d’une législation européenne commune du secteur financier ont favorisé l’introduction des services autrefois jugés impossibles. Désormais, il n’y a rien de plus simple que d’obtenir un crédit en ligne rapide, sans avoir à justifier d’achat. L’interdiction bancaire, et même l’inscription au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers ou FICP ne sont pas un obstacle.

Certaines entreprises proposent des crédits de petites sommes d’argent. Principalement, il ne s’agit pas de crédits à la consommation, du fait que les sommes sont inférieures au minimum légal, ainsi que les durées de remboursement. D’ailleurs, il existe deux sociétés sur le marché du crédit à très court terme. Il s’agit de la société Cashper et la société Finfrog.

Les particularités des mini-crédits

La grande particularité des mini-crédits, c’est que l’argent est disponible quasi immédiatement. En effet, chez Cashper par exemple, il est possible d’obtenir jusqu’à 199 € en moins de 24 heures. Bien sûr, en vertu de l’article L. 312-4 3 du Code de la consommation, il est impossible d’obtenir plus, au-dessus de 200 €. C’est une alternative permise à Malte, transposable en France en vertu des lois communes européennes.

Par contre, la société Finfrog ne propose pas de crédits en moins de 24 heures. Cette dernière ne propose que des réponses en 24 heures, ce qui ne veut pas dire versement des fonds. Cependant, le revers de la médaille d’une telle rapidité coûte cher. On parle de 25 % de la valeur de l’emprunt. Ainsi, pour un emprunt de 199 €, pratiquement 250 € doivent être remboursés.

Les particularités des mini-crédits

Emprunter en moins de 24 heures sans justificatif

À quel moment peut-on avoir besoin d’argent aussi rapidement ? Les raisons sont nombreuses et pas forcément avouables. Et c’est le grand avantage du crédit en ligne rapide, car on n’a nul besoin de justifier l’emprunt. D’ailleurs, Cashper prête en moins de 24 heures, sans poser de questions. Donc, pas de justificatif d’achat à fournir. Le plus important, c’est de rembourser en temps et en heure.

Néanmoins, cela ne signifie pas qu’on ne donne aucun papier aux organismes de minicrédits. Ils veulent bien sûr connaître l’identité de l’emprunteur, ses revenus et son adresse. Finfrog demande même un accès aux comptes bancaires. Une solution au minicrédit pour obtenir de l’argent rapidement consiste à faire un prêt sur gage. Il faut toutefois avoir un objet de valeur à mettre en gage.

Les conditions pour obtenir un mini-crédit

Lorsqu’on parle de mini-crédit, tout est très simple. En effet, les documents à fournir sont minimalistes. Ils s’agissent principalement d’une pièce d’identité, d’un relevé d’identité bancaire ou RIB, d’un justificatif de domicile et d’une preuve de revenus. Cependant, en plus de ces documents, Finfrog demande autre chose.

En effet, il demande aussi un numéro de carte bancaire afin d’être prélevé automatiquement au moment de rembourser et un accès aux comptes bancaires. Certes, c’est facile de donner ces accès à la société de mini-crédit, mais c’est aussi leur faire grandement confiance.

Mini-crédit, FICP et surendettement

obtenir un mini crédit

Les organismes de mini-crédit sont assez permissifs au moment d’accorder un prêt. Ils y sont obligés, car ce sont uniquement les personnes qui n’ont pas d’argent qui font une demande un crédit en ligne rapide en urgence. En général, ils ne devraient pas prêter à une personne surendettée ou inscrite au FICP. Mais selon la loi, en dessous de 200 €, il ne s’agit plus d’un crédit à la consommation.

Donc, les obligations d’une société de crédit ne s’appliquent pas et libre à Cashper de prêter ou pas. Par contre, pour 200 € ou plus, si la société de crédit décide de prêter quand même, c’est en connaissance de cause, elle sait que l’emprunteur est un profil à risque. Par ailleurs, pour prêter, les sociétés mini-crédit se basent sur d’autres éléments que ceux utilisés par les banques traditionnelles.

En effet, elles travaillent avec ce qu’on appelle le big data, c’est-à-dire avec plusieurs données différentes permettant d’avoir une idée assez fiable du profil de l’emprunteur. De fait, une société peut consulter les réseaux sociaux et concorder les informations du métier, de l’âge, et de toutes les données à sa disposition pour accorder le prêt.

Mini-crédit : crédit renouvelable

Il est impossible d’obtenir un crédit en moins de 24 heures pour une somme de 200 € ou plus. Le Code de la consommation s’assure que l’emprunteur bénéficie d’un délai de réflexion, et donc de rétractation. Toutefois, Cashper propose une offre de crédit renouvelable pour un crédit au-delà de 200 €.

Les crédits renouvelables sont en général à rembourser très rapidement, et sont là en tant que facilité de trésorerie, savoir qu’on a un crédit toujours disponible du jour au lendemain. Par conséquent, il ne s’agit plus d’un mini-crédit, et donc, fermé aux personnes inscrites au FICP.

Là où Cashper innove, c’est dans ses conditions de remboursement, beaucoup moins flexibles que chez une banque. La durée de remboursement de la somme empruntée est de 30 jours. Pour Finfrog, le système est différent, car il ne s’agit pas d’un crédit renouvelable, mais d’un financement participatif. Par conséquent, la durée de remboursement est également différente, pouvant aller jusqu’à 90 jours.